The Vintage Corner : SETTON BS5500 PS5500



SETTON BS5500 PS5500 - Casimir



Petite Introduction

Casimir pourrait mieux vous le dire que moi, mais voila, il se trouve que durant les années soixante dix l'importateur de Pioneer a fait fabriquer par Pioneer des électroniques haut de gamme, badgées Setton. Ces électroniques était "carossées" par Pierre Cardin. L'ensemble présenté ci-dessus est le TOTL (Top Of The Line) de l'époque.



Superbe compte rendu & nombreuses photos

Et voilà !

Petite ballade matinale jusqu'au doux village de Coudoux en companie de Renaud. reçu gentilment par un monsieur très sympathique, nous avons pris, après un expresso, possession du materiel. 

Très bon état, bien que necessitant un nettoyage plus poussé pour retrouver son éclat de jeunesse, on sent que le propriétaire en a pris grand soin. Il était d'ailleur content d'apprendre que ses appareils seraient bien traités par un passionné. on sent qu'il y tenais et ne s'en séparait qu'a contre coeur.
Il m'a remis les doc et les cables d'origine;

Après deux voyages entre la voiture et mon 6eme étage (avec ascenceur, par bonheur en état de marche aujourd'hui !)

Voici donc les choses !  Désolé pour la photo faite à la va vite pour cause d'accus agonisants ...j'en ferai d'autres, promis.

Casy !

Bon, premieres impressions à froid....

 Primo, une paire de "loupiotes" nes s'allument pas, normal pour un appareil de cet age !

Deuxio, les potards qui ne servaient pas souvent crachotent un peu, mais le volume c'est nickel, un coup de "bombe miracle" fera l'affaire.

 Tertio, il à l'ai de pousser bigrement, d'étre transparent et de bien imager mais là il est sur une paire de minis enceintes avec un grave de 11cm, je laisse mijotter à feu doux et je ferai une écoute plus serieuse après le "gloubiboulga".

Bon, je me lance... L'artiste travaille sans filet ! (Dédicace spéciale à DJ Cyrix ;)

Celà fait deux heures que ça chauffe et il est temps de relier l'ensemble à mon système habituel histoire d'avoir mes repères en source et en enceintes. Le vendeur m'a fourni, outre les manuels d'utilisation, les cables de modulation d'origine mais je n'ai pas eu le coeur d'utiliser ces misérables spagheti ! J'ai donc pris des cables plus "conséquent" qui sans être des modèles ésotériques qui "coutent un bras" font correctement leur boulot de cable en laissant passer l'intégralité du message sans ajouter au passage leur coloration.Coté disques, je commence toujours par deux ou trois disques repère, un pour l'aigu, un pour le grave, un petit troisième pour les timbres et l'image. Ayant l'habitude d'effectuer des test comparatifs et des écoutes tant à domicile qu'en magasin, ces quelques extraits me permettent de cerner très rapidement le système. Après si ça marche correctement, je passe des disque au grès de l'humeur pour affiner.

En avant la zique ! 

Ce qui me vient en premier à l'esprit c'est "dynamique" ! Bigre, ça envoie du gros cet affaire.
La deuxième surprise c'est la netteté du message, le suivi des instruments est aisé, par exemple sur l'album de AIR "Pocket Symphony" le morceau "Space maker" laisse clairement entendre les différentes nappes de synthè en arrière plan. c'est net avec beaucoup...d'air, justement.

 

Un cht'it bout d'Arizona Dream et je suis certain que mes voisins ont terminé leur sieste ! Le pied de grosse caisse cogne fort et net, on sent l'impact au sternum et la section ampli ne semble pas s'émouvoir des 4 HP de 21 cm à tenir avec une impédance plus que basse. Il faut dire que la configuration double mono avec deux gros transfos d'alimentation et les 20000µF par canal ont de quoi assurer. Je pourrai juste reprocher un extrême un grave un poil atténué par rapport à ce que j'entends d'habitude, mais il et vrai que mes amplis quotidiens assurent de ce coté là (amplis numériques !) de plus ce ne sont pas mes câbles habituels non plus et là est peut'être l'explication.

Monsieur Knopfler est demandé ... le voici le voilà avec sa guitare, elle sonne bigrement bien d'ailleurs, l'attaque des notes est franche, c'est fruité, on se laisse emporter par les "investigations privées"

 Bon, ça y est le voisins sont réveillés ? Ok, alors c'est "Hôtel California" sur l'album Live "Hell freezes over" ! Cela se confirme les guitares sont très belles et la batterie frappe fort. La présence du public est surprenante de netteté. Les cymbales et les synthé filent haut, proprement et sans dureté. 

Pour terminer, deux mots sur l'image stéréo. Là aussi il faudrai essayer un autre cablage, mais si l'image est bien localisée en arrière des enceintes, elle est un petit peu en "2D", répartie en largeur mais pas tellement en profondeur et manque légèrement de précision. Peut'etre un placement différent des enceintes arrangerait'il celà mais je n'ai pas envie de bouger mes monstres de 40ks que j'ai mis deux ans à régler "aux petits oignons".


Pour résumer: Pêche, propreté, abscence de dureté, si vous en avez l'occasion n'hésitez pas c'est du bon vintage ;) 

PS : j'espère ne pas avoir été trop rébarbatif, ma matière à l'école c'était la techno, pas la rédaction

Setton by night. Zavez vu ? j'utilise au moins 0.5 watts ! :

Baille night

Les entrailles :
Boooooo !

Les cartes de l'ampli sonts typiquement Pioneer, en particulier la carte "sécurité" que l'on retrouve quasiment à l'identique dans le SX 1010 !!!


Par contre les cartes du préampli sonts estampillées "Setton" (ici les correcteurs de tonalité)


Au dos : "Abondance de biens ne nuit pas"

Coté préampli : 2 phonos, 2aux, 2 tapes, 1 tuner, à noter le réglage de sensibilité sur les entrées phono et Aux....et les triples sorties ampli !!!

 

Quand à l'ampli, trois paires de hp possibles et des prises de renvoi de modulation vers un autre ampli....des fois que les trois du préamp soient insuffisantes :)



Well, c'est pas tout ça, mais maintenant faut démonter les façades pour leur faire faire trempette !

Voilà, pour l'ampli c'est fait...
 
Démontage des boutons, démontage de la façade, trempette dans la baignoire avec nettoyage au shampoing Dop pour la fenêtre en plexi et au Cif pour l'aluminium (au passage 8mm à l'endoit le plus épais !!!)
 
Y'a plus qu'a attendre....



Casimir - Août 2007


Vive le Home Cinema

De nos jours de nombreuses personnes "passent" au Home Cinéma. Le vendeur de ce superbe ensemble a laissé tomber ces électroniques de pointe (vieilles de quarante ans, d'accord) pour acheter un amli AV et du Bose...

Voila l'aubaine, moins de 300 roros pour un superbe ensemble Ampli et Préampli aux qualités sonores indéniables, avec une gueule d'enfer (rhaaa les vumètres) une versatilité incroyable : alors oui, "VIVE LE HOME CINEMA".

Que les amateurs fortunés des années soixante dix bazardent leurs vieilles choses, qu'ils achètent des "Home Cinema" : il se trouvera toujours une âme charitable pour prendre soins des belles choses d'antan !