The Vintage Corner : Nettoyage appareil


Tutoriaux - Le nettoyage de votre dernière merveille


Comment bien décrasser un ampli de trente ans et qui n'a pas du être nettoyé depuis, depuis...
  
En ce qui me concerne, j'enlève le capot, le fond de l'ampli qui se dévisse généralement aussi : ces deux pièces passent à la pierre d'argile, puis sont correctement essuyées pour éviter une oxydation future.
 
Démontage des boutons de la façade, généralement on tire dessus, parfois ils sont tenus avec une vis (on repère l'emplacement des boutons, même si ils sont tous identiques), démontage de la façade. Attention de ne pas marquer aucune pièce, certaines façades sont terriblement fragiles.

Passage des éléments (boutons, façade) à la pierre d'argile (éponge et brosse à dent), en accordant une attention particulière à la sérigraphie de la façade ( la tenue au nettoyage est trés variable suivant les appareils). On essuie ensuite la façade et boutons car laisser sécher, va laisser des marques : il faut recommencer.
 
Pour l'appareil en lui-même, un bon coup de bombe de nettoyant contact dans TOUS les potentiomêtres et les contacteurs. On y accède par l'intérieur de l'ampli, généralement, sur le corps du potentiomêtre, des trous minuscules permettent de passer le petit tuyau de la bombe nettoyante. De temps en temps, un démontage complet du potentiomêtre est necessaire (déssoudage, ouverture, nettoyage, fermeture, re-soudage), ce que l'on préfère éviter dans la mesure du possible...
 
Un bon coup de pinceau bien souple dans l'ampli lu même pour décoller la poussière, puis on souffle un bon coup soit avec un aspirateur, soit avec une bombe d'air sec. Attention avec le pinceau de ne pas tordre, casser ou désouder un composant !
 
Aprés si l'intérieur est vraiment très sale (nicotine par exemple), le nettoyage devient moins drôle : coton tige, alcool à 90% et quelques heures de labeurs à prévoir.
 
Nettoyage des sorties casques, entrées micro avec coton tige et alcool. On n'oublie pas les connecteurs à l'arrière : votre serviteur utilise de l'eau déminéralisé sur un chiffon pour décrasser les prises cinch et autres... Casimir utilise un produit spécial, très onéreux, mais qui fonctionne correctement et donne un lustre eclatant.
 
Nettoyage du cordon secteur (incroyable la crasse qui peut être collé dessus) et on vérifie en même temps qu'il n'est pas coupé ou dénudés. La plupart de ces vieilles électroniques ont un cordon misérable, et le changer pour du neuf avec une section conséquente ne fait pas de mal.
 
Un petit coup d'eau déminéralisée sur les parties métalliques à l'intérieur de la bête, j'insiste aussi sur le haut du transfo et les gros condos, mais soyez très prudents avec les condensateurs : vous pourriez vous faire très mal voire pire ! Le conseil est de ne JAMAIS les toucher : j'ai vu des pointes de tournevis se volatiliser.
 
Démontage des vis à l'arrière de l'appareil, souvent légèrement oxydées et brossage (brosse metallique pour supprimer l'oxydation).
 
Identification des lampes de l'appareil (voir sur le net, et parfois données directement lisibles sur les ampoules) et changement de toutes les lampes si possible (souvent besoin de soudure). Attention, certains tuners ont la corde placée à coté de l'accès aux lampes, et de nombreux changement ont pour résultat un "restring" obligatoire. Même avec le schéma, changer la "ficelle" du tuner est une horreur pour une personne qui n'en a pas l'expérience.
  
Voila, je ne crois pas en avoir trop oublié, c'est ce que je fais sur tous les appareils que j'ai la chance de voir passer entre mes mains.  :D  

Le nettoyage des potentiomêtres étant pour moi l'intervention OBLIGATOIRE.


Kikook 08/2007

Note de Renaud : n'oublier pas de réaliser toutes ces interventions avec l'appareil débranché... Ne touchez jamais un condensateur. Un gros condensateur peut provoquer un arrêt cardiaque et être mortel.